Contactez-nous / Réservations : 01 39 92 37 02

Namibie, Argentine, Afrique du Sud

recevez gratuitement le guide Arménie par e-mail

Namibie : le berceau du safari !

Destination privilégiée par les amoureux de la nature, la Namibie reste depuis toujours le berceau du safari. Grâce à un séjour Namibie, les touristes peuvent profiter des parcs parmi les plus beaux d’Afrique incluant une faune et une flore unique en son genre. La beauté et le charme de son paysage lui permettent d’être un véritable paradis pour les photographes. Par exemple, le désert aux dunes orangées, le Parc d’Etosha et sa forte concentration d’animaux sauvages, la côte ou encore le canyon de Fish River. Au passage, la rencontre des populations Himbas réserve sans aucun doute de nombreux souvenirs mémorables. Toutes ces particularités font de la Namibienamibie 2 le leader incontesté en termes de voyage animalier sur le territoire africain.

Dans le domaine du safari, la Namibie dispose de conditions exceptionnelles combinées à d’autres merveilles tout à fait hors du commun. Sur ce, elle promet aux voyageurs des aventures impérissables depuis le désert du Namib jusqu’à la région du Daramaland. Cette dernière abrite le massif du Spitzkoppe qui change de couleur au lever et au coucher du soleil. Au cours de la journée, il contraste avec les plaines semi-désertiques qui l’entourent.

Quant au site de Twyfelfontein, cette vallée est célèbre pour ses mystérieuses gravures et peintures datant de plusieurs millénaires. On dit qu’elles ont été faites par les premiers bushmen. Des excursions sont également disponibles auprès de certains établissements d’accueil pour observer des éléphants du désert, des rhinocéros noirs, des oryx et des zèbres.

Argentine : à la découverte de la Terre de Feu et de l’El Calafate

 Un voyage en Argentine est l’occasion pour découvrir la région patagonique du pays. Partagé entre le Chili et le territoire argentin, l’archipel de la Terre de Feu regroupe plusieurs îles telles que Hoste, Dawson et la Grande île de Terre de Feu. L’aventure commence avant tout à Buenos Aires, d’où l’on prend un avion en direction d’Ushuaia, la capitale de l’archipel. Sur place, on s’offre une petite visite au « Musée du Bout du monde ». Ce dernier recèle des merveilles comme la figure de proue du « Duchess of Albany ». À Ushuaia, on en profite aussi pour effectuer une randonnée dans le parc national Tierra del Fuego. Celui-ci abrite de nombreux animaux, à l’instar des pans d’Indio, des usnées barbues, des condors des Andes et des ibis à face noire.

En poursuivant le parcoursAfrique 1 jusqu’à la baie Lapataia, on peut louer un bateau pour mettre le cap vers le canal Beagl, sur l’île des États. En s’approchant des côtes de l’île, on peut voir des manchots, des cormorans et même des lions de mer. Arrivé à bon port, on visite le « Phare du bout du monde », un site incontournable à Ushuaia. Après cela, on loue un avion pour se rendre à El Calafate, dans la province de Santa Cruz. Sur place, une virée au lac Argentino s’impose. Là, on peut faire de la pêche, du kayak, une petite baignade en groupe ou entre amis.

Visite des sites des hominidés fossiles d’Afrique du Sud

Argentine 1Mon séjour Afrique du Sud m’emmène à la découverte des sites des hominidés fossiles situés à 50 km de la ville de Johannesburg. Connu comme étant le berceau de l’humanité, ce patrimoine mondial de l’UNESCO s’étend sur plus de 47 000 ha. Selon mes connaissances, le crâne d’un spécimen de l’espèce Australopithecus africanus fut découvert sur ce lieu en 1924. Mais avant d’entamer sa visite, je vais tout d’abord me rendre au Musée Arendt Dieperink dans les environs de Mokopane. À l’intérieur de ce beau bâtiment en pierre, je vois une superbe collection culturelle et historique : des matériels archéologiques et paléontologiques ainsi que des objets historiques découverts dans les grottes.

Après cette visite, j’ai décidé de mettre le cap vers la vallée de Makapan. Je constate un magnifique paysage vallonné comprenant des crêtes de calcaire avec des affleurements rocheux sur le trajet. Au loin, je vois des cours d’eau aux rives boisées et des sources naturelles. Je vais en profiter pour prendre une petite pause, me rafraîchir un peu et me détendre. Cette zone offre des coins propices pour des excursions. Voilà… Je suis prêt à continuer la randonnée. L’ombre des arbres et le bruit de l’eau ont failli m’endormir. Maintenant, je suis sur le site. J’aperçois de nombreuses grottes archéologiques. Ces dernières abritent surement des traces d’occupation et d’évolution humaines datant de plus de 3 millions d’années.